VOYANCE PURE OU VOYANCE AVEC SUPPORT

VOYANCE PURE OU VOYANCE AVEC SUPPORT ?

Qu’est-ce qui est le mieux : la voyance pure ou la voyance avec support ? La question est récurrente chez les consultants et nécessite une mise au point claire et précise.

Vous avez sans doute entendu parler vous aussi et même peut être que vous avez vu opposer parfois la voyance dite pure et la voyance sur support et vous vous demandez ce qui différencie les deux. Est-ce qu’une est plus forte, mieux que l’autre ?

Voyance boule de cristal
La voyance à l’aide d’une boule de cristal

Qu’en est -il de l’utilisation des cartes, des tarots ? Est-ce que la personne qui utilise des cartes se contente d’interpréter le sens des cartes, tel qu’on peut l’apprendre dans un livre ou en formation ou bien est ce encore de la voyance ? Et les autres supports alors ?

 

Qu’est-ce que la voyance ???

Définition de la Voyance selon le Dictionnaire CNRTL

Définition dictionnaire. Voir au-delà des apparences perceptibles avec les sens ordinaires, physiques. Qu’est ce que voir, voir avec les yeux de l’âme mais aussi entendre (clairaudience) ressentir, sentir etc.

Troisième œil
Troisième œil ou sixième sens

On voit tout de suite la différence qu’il peut y avoir entre la voyance qui utilise l’intangible, les ressentis, les flashes etc. et une discipline qui est une technique précise qui s’enseigne, s’apprend et s’exerce, comme par ex. l’astrologie.

Les techniques de divination

L’astrologue a appris sa discipline, il fait votre thème astral et il vous l’interprète non en fonction d’un don ou de ressentis internes qu’il aurait, mais simplement il l’interprète de façon technique. Face à un même thème astral, tous les astrologues vous diront la même chose (plus ou moins) car ils ont appris la même technique, maîtrisent le même savoir.

L’astrologie et la numérologie ne sont pas de la voyance.

De même, la numérologie n’est pas de la voyance. C’est une technique. Cela s’apprend et on va faire votre thème numérologique, votre chemin de vie en fonction d’un savoir commun sur les nombres qu’il suffit d’étudier et c’est à la portée de n’importe qui d’étudier l’astrologie ou la numérologie.

Nombres numérologie

Il existe d’autres techniques comme ça qui nécessitent simplement un apprentissage et aucune disposition personnelle particulière. Ces techniques là ne sont pas de la voyance même si souvent la confusion et faite et que tout mélangé et présenté en vrac. en particulier par les médias et les magazines de vulgarisation.

Pourquoi ces techniques ne sont pas de la voyance ? Nous avons vu la définition du dictionnaire :

Ces techniques ne font pas appel à l’intuition ni à la médiumnité. Sauf bien sûr, dans le cas, rare mais qui existe, où un astrologue ou numérologue va vous dire qu’il est aussi voyant et médium, en plus. Là c’est différent et c’est précisément parce que certaines personnes ont plusieurs casquettes que parfois le public s’y perd un peu.

Alors je crois que c’est assez évident pour la plupart des gens en ce qui concerne l’astrologie ou la numérologie mais c’est beaucoup moins évident quand on parle de cartes ou de tarots et d’oracles. Là encore on s’y perd car il y a deux types de pro qui utilisent les cartes (au sens large) :

  • Les tarologues ou cartomanciens
  • Les voyants médiums qui utilisent les tarots, cartes ou oracles

La différence est majeure.

Cartomancie
Cartomancie

Le tarologue est un technicien et en général il se présente comme tel. Il ne prétend pas avoir de don, de double vue, il n’a pas de ressentis, ni de flash ni d’émotions particulières.

Le tarologue est un expert qui connait ses jeux à fond, que les maîtrise bien et a appris à en faire une analyse précise et poussée, sens de chaque carte, interactions entre elles, position dans le tirage etc. Il vous révèle le sens du tirage en fonction des connaissances théoriques qu’il a acquises. Cela peut être très précis mais ça n’est en aucun cas de la voyance. Un tarologue ne va jamais interpréter une carte de façon très différente de son sens traditionnel et livresque, il va toujours coller à celui-ci.

Tarot
Jeu de tarot

Le voyant médium qui utilise les cartes

Lui il est avant tout voyant et médium, il utilise son 6ème sens avant tout. Ile reçoit des flashes des ressentis etc spontanément. Quand il utilise les cartes, il vous offre qq ch de formidable : l’alliance de la puissance magique du tarot qui vient fusionner avec son don personnel afin de vous donner une lecture spirituelle et ésotérique et non plus uniquement livresque et théorique, la plus personnelle et la plus précise possible.

La voyance pure

Ce qu’on appelle couramment la voyance pure, ce qui pourrait être une définition où tout le monde s’entend à peu près pour :

Recevoir des flashes des ressentis des émotions (colère, joie) des odeurs des sensations (chaleur, froid), entendre des mots ou des phrases, avoir des certitudes subites.

Cela est contrôlé ou pas.

Généralement ce n’est pas contrôlé, en début de vie de médium et on apprend à le contrôler pour ne pas vivre un enfer, si on accepte son don. Certains choisissent de le rejeter.

Comment le voyant apprend à contrôler son don pour ne pas être harcelé jour et nuit ? Tout d’abord, on l’est parfois encore même après apprentissage du contrôle (urgence vitale, danger, personne proche qu’on aime qui fait un malaise et a besoin d’aide etc)

On apprend à ouvrir et fermer les portes de l’intuition par des techniques spécifiques. Quand un voyant ouvre une consultation il ouvre ces portes-là, quand il termine ces consultations, il les ferme. Pour être à peu près tranquille en dehors des phases de perception.

Les portes de l'intuition
Les portes de l’intuition

Ce type de voyance n’est pas contrôlé et en général c’est ce qu’on a au début de sa vie de voyant, avant d’avoir pris le contrôle sur les capacités que l’on a.

De toute évidence, le phénomène est celui qui impressionne le plus les personnes témoin car ça semble arriver de nulle part et le médium reçoit des informations et des perceptions que les autres n’ont pas. Cela peut aller de la simple intuition qu’il est le seul à avoir sur une situation et qui s’avèrera juste après, à carrément l’obtention de phénomènes paranormaux concrets, dans un lieu hanté par exemple, du fait de la présence du médium.

Même si ce type de voyance dit « pure » est impressionnant, il est difficilement contrôlable en face à face avec un consultant et se limiter à ça c’est frustrant pour le consultant qui veut des réponses tout de suite, qui est parfois pressé, qui veut de la précision et parfois même des dates. Quand vous recevez un flash, il vous est livré « brut de décoffrage », il n’est pas daté et surtout il n’est pas interprété. De plus, ce type de voyance est de qualité assez inégale selon l’état de forme ou de fatigue du voyant, son état psychologique, l’ouverture ou la fermeture du consultant qui est réceptif ou méfiant etc.

Lorsque vous prenez une consultation de voyance, vous ne voulez pas attendre un quart d’heure que le voyant ressente quelque chose ou ait des flashes. Vous allez vous impatienter et alors certains, sans support pourraient être tentés de pallier l’absence de ressentis en vous livrant des réponses de bon sens, des réponses plus psychologiques que médiumniques. Cela existe, il ne faut pas se leurrer.

Le Temps
Le Temps

Parce que, comment ça se passe la voyance ?

Deux possibilités :

  • On se détend, on se met en transe favorable et… on attend ! Si on connait l’hypnose, on peut l’utiliser pour favoriser un état propice à la voyance et décupler les capacités que l’on a. On peut également faire du channeling, donc là on joue le rôle traditionnel du médium c’est-à-dire qu’on prête son corps et son esprit à une entité désincarnée ou une puissance qui nous est extérieure. Cela peut être un être angélique, un guide spirituel – il y en a de plusieurs sortes, ou bien on peut se connecter à la Conscience supérieure et aller lire et récupérer de l’information dans les Annales Akhashiques.
  • Prendre tout son temps, cela peut se faire entre amis, famille, et qu’il n’y pas d’enjeu ni financier ni de gravité de situation. Par exemple, dans ma jeunesse j’ai beaucoup pratiqué ce type de voyance avec mon Club amateur de chercheurs en paranormal. Les expériences les plus fortes se produisent souvent ainsi mais impossible de pratiquer comme ça à titre professionnel avec un client car on a pas toute la journée pour faire ça et ça lui couterait bien cher !
  • Seconde possibilité : on provoque la voyance. On l’aide à arriver plus vite et on favorise la survenue de flashes et autres manifestations de voyance pure. Comment fait-on ça ? eh bien c’est là qu’on fait intervenir un objet ou des objets L’utilisation d’un support va faire arriver les ressentis plus vite et permet de répondre aux questions du consultant. A ce tire le support est un DECLENCHEUR DE VOYANCE.

On a vu déjà la différence entre technique de mancie et voyance.

VOYANCE PURE ET SUR SUPPORT : ELLE EXISTE CETTE DIFFERENCE ?

Maintenant faisant la différence entre voyance pure et voyance par support.

Pour commencer par le commencement est ce qu’elle existe cette différence ??? Est-ce qu’il existe vraiment une voyance supérieure qui serait pure et une autre qui serait une espèce de sous voyance nécessitant l’utilisation d’un objet.

Eh bien non ! Bien sûr que non. Cette différence n’existe pas. Moi je l’affirme haut et fort il n’existe pas une forme de voyance pure et une voyance par support. LA VOYANCE C’EST LA VOYANCE !

Voyons la différence qui est généralement faite entre les deux. On vous dit le voyant pur n’a besoin de rien, il arrive et il parle. Ah bon ? Il n’a vraiment besoin de rien ?

Sauf le cas où il canalise seul et pour lui-même, sans être en présence d’un consultant, le voyant a toujours besoin de qq ch. Si on canalise pour soi même alors oui, on a besoin de rien, on se met en transe, on prend son temps et simplement, on va juste diriger son esprit sur le thème ou la question à explorer. Par exemple je veux faire un voyage au Mexique en 2022, je dirige mon esprit sur cette question et je laisse venir.

Relaxation
Relaxation

Vous voyez que même dans ce cas-là, j’ai tout de même besoin d’un thème ou d’une question. Je peux laisser venir tout ce qui vient mais alors je vais être polluée par toutes sortes d’infos non pertinentes, je vais me noyer et ça peut même être dangereux car si je laisse la porte ouverte à tout alors tout va rentrer en vrac et je n’y résisterais pas et je n’y comprendrais rien.

Ce n’est pas possible lorsqu’on fait une voyance pour une tierce personne et c’est ce dont on parle aujourd’hui.

Au minimum il va avoir besoin de son consultant, de sa présence en face à face, ou de sa voix au téléphone, de son prénom, de sa date de naissance et parfois d’un objet appartenant à la personne, un vêtement porté etc…

Personne ne peut faire une voyance volontaire, provoquée, à la demande sans rien du tout. L’objet est toujours là. Au pire c’est vous ! Vous le consultant mais il y a toujours quelque chose !

Alors je le répète : la voyance sans objet dite pure n’existe pas. C’est un mythe. Un mythe qui est propagé et encouragé par les personnes qui ont fait le choix de ne pas utiliser les jeux de tarots de 78 cartes ou d’autres supports complexes et/ou qui préfèrent s’y prendre autrement. Mais ces personnes, là, comme tous les autres ont forcément un « objet » qui va leur permettre de ressentir et de déclencher leurs perceptions. Les perceptions ne se déclenchent pas, jamais à partir de RIEN ! Il faut toujours quelque chose.

D’où vient ce mythe ? On l’a vu, il est entretenu aussi par l’immense confusion qui est faite entre TECHNIQUE DE MANCIE et VOYANCE.

Un technicien est un interprète qui a étudié une méthode de mancie et se contente de vous la traduire. L’astrologue vous traduit le langage de l’astrologie pour vous la rendre compréhensible, certains tarologues qui ont étudié le sens ancestral et traditionnel du tarot vont faire de même et ne vont faire que cela.

Mais de nombreux voyants vont chercher à vous donner le maximum de précisions et à répondre à votre demande en maximisant leurs perceptions et pour ça ils vont allier et associer la voyance qu’ils ont en eux avec une de ces techniques. En général ce n’est pas trop l’astrologie, c’est plutôt les techniques de mancies très symboliques comme les cartes. Plus une technique est symbolique plus elle peut favoriser la voyance, cette fameuse voyance que vous n’appellerez peut-être plus pure maintenant que vous avez compris qu’elle ne l’est jamais ou elle l’est toujours (question de point de vue)

Dire que la voyance pure se passe de tout objet est une insanité. Cela n’a aucun sens. On l’a vu le voyant a toujours besoin de quelque chose et la confusion vient du fait que certains utilisent des techniques de mancies, notamment les cartes, sans aucun don de voyance. Ce qui ne pose aucun problème tant que la personne annonce la couleur et vous dit ce qu’il en est. Mais parce qu’il y a des personnes qui utilisent les cartes sans don et qui le disent et revendiquent, le public fait parfois l’amalgame et finit par croire que les supports ne sont jamais autre chose que de simples interprétations techniques. Il y a des personnes qui croient que la lecture des tarots est uniquement intellectuelle, livresque.

Un vrai voyant et médium peut et utilise des supports car ils viennent préciser son travail et l’aider à donner le meilleur de son don, de ses capacités.

Les supports sont des outils : en tant que voyant, vous les utilisez, ou pas.

Un voyant qui refuse d’utiliser un support est comme un peintre ou un sculpteur qui refuse d’utiliser des pinceaux pour peindre ou un ciseau pour sculpter.

Pendule
Pendule

On peut faire un tableau en jetant de la peinture en vrac sur une toile, parfois ça plaît beaucoup et il arrive que le tableau vaille des fortunes. On peut faire une sculpture avec les mains et avoir un beau résultat ou un résultat particulier, différent et qui plaît…

Ce sont des démarches différentes, le résultat n’est pas le même et c’est à chaque personne de savoir ce qu’elle aime, préfère et attend.

Runes
Runes

Ainsi la voyance avec support apporte de la précision aux ressentis, comme le pinceau du peintre ou le ciseau du sculpteur, si vous voulez des prédictions assez précises sur votre vie pro ou sentimentales, une estimation de dates etc. mieux vaut que votre voyant complète et précise ses ressentis par un support car il répondra plus facilement à votre demande.

Flashes seuls : bruts de décoffrage

Si votre voyant n’utilise rien, il risque de vous livrer des flashes un peu bruts de décoffrage et un peu flous dont vous ne saurez quoi faire. Se limiter aux flashes seuls sans utiliser de support c’est aussi démultiplier le risque de mauvaise interprétation.

En effet, le voyant perçoit mais le voyant doit interpréter aussi et l’erreur d’interprétation est toujours possible. (Ex si on ne connait pas la Tour Eiffel on ne reconnait pas Paris) Cela va en étonner certains mais n’utiliser que les flashes c’est ouvrir la porte à toutes les déformations que peuvent entrainer les filtres personnels du voyant… Eh oui ! Tout le contraire de la pureté n’est-ce pas !!??

Culture et connaissances

Par exemple nous avons tous des origines différentes, ethniques, géographiques, sociales et culturelles, certains d’entre nous ont fait des études hautes et d’autres pas du tout, certains ont beaucoup voyagé dans leur vie et découvert bcp de choses et d’autres n’ont jamais bougé de chez eux, etc etc. Il faut garder bien à l’esprit qu’un voyant qui n’utilise pas de support va toujours vous livrer ses ressentis à travers les filtres de sa réalité personnelle mais aussi de son savoir, de sa culture, de ses connaissances personnelles.

Prenons l’exemple d’un voyant étranger qui n’a jamais été à Paris et ne connait pas la Tour Eifel, il n’en a jamais entendu parler. Un voyant que vous consultez à l’étranger par exemple parce que vous êtes vous-même expatrié dans son pays, vous y vivez et donc vous consultez là-bas. Mais vous n’avez pas les mêmes références culturelles que ce voyant qui n’a jamais mis les pieds hors de son pays.

Tour Eiffel
Les voyages et la culture aident à décrypter les flashes

S’il a un flash vous concernant dans lequel il voit la Tour Eifel il sera bien entendu incapable de la reconnaitre de l’identifier de la nommer et donc de vous donner cette précision : attention j’ai un flash qui vous concerne, ça se passe à Paris en France car je vois la Tour Eiffel. Probable qu’il ne saura même pas vous dire que c’est Paris qu’il a vu. Sa voyance n’est pas inférieure en qualité, juste le voyant n’a pas la connaissance, la référence culturelle pour interpréter précisément ce qu’il voit.

La voyance qu’il va vous faire sera imprécise et peut être bien qu’elle ne vous parlera pas au moment où il va vous la faire, vous ne réagirez pas car vous n’arriverez pas vous non plus à l’associer à quelque chose qui vous parle. Du coup vous allez oublier ce qu’il vous a dit et ça vous sera d’aucune utilité.

Si ce même voyant avait utilisé un support, par exemple des tarots il aurait certainement eu l’étranger dans son tirage, un voyage et d’autres éléments, par exemple il aurait senti le lien avec une F d’un certain âge qui a des problèmes de santé. Et là vous auriez tilté : « Ah oui en effet, j’ai une tante en France à Paris. J’espérais aller la voir prochainement.»

Le tarot pourra aussi mettre en garde sur l’état de santé de la dame, par exemple… Et vous prendrez donc vos dispositions pour aller la voir plus vite. Avec le simple flash de la Tour Eifel et une mauvaise interprétation du fait des connaissances perso du voyant, vous passerez à côté de la chance de voir votre tante pendant sa maladie et qui sait, peut-être avant un décès.

Voilà pourquoi souvent la voyance + l’utilisation d’un support, les deux ensembles, sont bien plus intéressants pour le consultant car alors on peut lui donner le maximum d’information.

Plus l’effet BOULE DE NEIGE ET JAILLISSEMENT qui est produit pour l’utilisation stimulante d’un support.

MON CHOIX PRO PERSO

Personnellement j’ai fait le choix d’utiliser des supports en consultation professionnelle pour des tiers car cela me permet d’apporter un réel plus et de préciser mes voyances. Avant de débuter la voyance avec support, au tout début des années 90, de fait, comme je ne pratiquais pas encore pour des consultants, je recevais constamment des ressentis de cette chose que certains appellent « la voyance pure » et je n’avais que ça.

Anecdotes

En faculté, il m’est arrivé d’avoir un jour un flash pendant le cours d’une de mes enseignantes trentenaires. Je me suis vue tout à coup dans une salle de travail en train de mettre au monde un enfant. Une femme en blanc, médecin ou infirmière, se penchait sur moi et me faisait un sourire radieux. La scène baignait de lumière, de joie, de bonheur… Cette femme qui me regardait était… mon professeur ! Celle-là même qui était en train de donner le cours. Quelques mois après, cette jeune femme avait le ventre rebondi d’une femme enceinte et j’ai compris qu’elle l’était certainement déjà et depuis peu au moment où j’avais eu ce flash. Sauf qu’il s’agissait bien d’elle et non de moi !

La voyance pure, spontanée est imprécise et inverse souvent les rôles car le voyant ressent à la place des autres et se met souvent à la place de l’autre. Il peut y avoir erreur, j’aurais pu croire que ça allait m’arriver à moi.

L’empathie

Cette inversion est courante. Il m’arrive fréquemment de ressentir tout à coup une émotion très forte en pensant à une personne qui n’est pas avec moi, qui est parfois très loin ou que je n’ai pas vue depuis longtemps. Quand cette émotion est particulièrement insolite par rapport à ma situation personnelle, je sais qu’elle ne m’appartient pas mais est ressentie en réalité à cet instant par une autre personne. Cet exemple montre aussi l’aspect « vision et ressenti à distance » et également télépathie, autre sujet vaste et fortement lié. Lorsque je ressens une telle émotion en pensant à une personne précise, je sais que, si je lui téléphone par exemple, je vais pouvoir vérifier que cela correspond à quelque chose qu’elle est en train de vivre.

L’urgence vitale 

Le danger et l’urgence vitale favorisent aussi les manifestations de voyance immédiate et envahissantes. Elles peuvent être si impérieuses, quand votre vie est en danger, qu’elles iront jusqu’à vous réveiller et à vous sortir du sommeil et de vos rêves si besoin est.

Il m’est arrivé ainsi de voir un de mes guides protecteurs surgir pendant mon sommeil, au beau milieu d’un rêve tout à fait ordinaire que j’étais en train de faire. Ce guide m’a invectivée, il s’est mis à faire de grands gestes et à me crier de me réveiller et d’aller dans la cuisine car il y avait un problème grave. J’étais à mon domicile. Son intervention m’a rendu lucide dans le rêve, je me suis réveillée totalement et mon premier réflexe a été de tendre le bras pour allumer la lampe de chevet. A ce moment là mon bras s’est retrouvé complètement paralysé.

Cette paralysie étrange m’a fait soupçonner immédiatement un problème de fuite de gaz. Je me suis levée alors dans le noir et je suis allée dans ma cuisine où effectivement il y avait une fuite. Je commençais à peine ma nuit et si je n’avais pas été avertie en rêve, mes animaux et moi ne serions certainement plus là aujourd’hui. Bien sûr, cet exemple-ci évoque aussi le thème des guides et des protecteurs, qui est un autre sujet mais qui s’imbrique dans la voyance et la médiumnité.

Plus de précision

C’est pour mettre fin à cette imprécision et pouvoir répondre aux questions précises des personnes qui ont commencé à venir de plus en plus à moi en sachant que j’avais des ressentis et que je faisais de la voyance, que j’ai commencé à utiliser les supports.

D’abord la boule de cristal car très visuelle et habituée aux flashes visuels, je l’utilise encore, puis les tarots.

Mon premier tarot : le Dali !!! Usé jusqu’à la corde et utilisé au début sans connaitre le sens des lames.

Alors utilisation un peu hybride entre la voyance dite « pure » et avec support puisque je ne connaissais pas encore le sens des lames que j’ai appris bien plus tard. Toujours dans ce souci d’apporter plus de précisions à mes consultants.

La magie du tarot

La magie du tarot fait que je privilégie aujourd’hui ce support plutôt qu’un autre car le tarot a un pouvoir par lui-même. C’est un outil magique extrêmement puissant qui, si vous êtes médium et voyant, se suffit déjà à lui-même, même si vous n’en connaissez pas le sens. C’est l’utilisation dite intuitive du tarot, que de nombreux voyants utilisent, qu’ils ne connaissent pas ou pas le sens des lames.

Aujourd’hui même si je connais par cœur le sens traditionnel des lames je continue à faire une lecture intuitive du tarot. Je fais les deux, comme beaucoup de voyants. C’est pourquoi croire qu’une personne qui a un jeu de tarots entre les mains se contente systématiquement de vous donner le sens livresque des cartes est extrêmement restrictif et c’est vraiment dommage de croire ça, ca ça va bien au-delà.

Les cartes ne sortent jamais au hasard, ça c’est clair…

Mais surtout dans mon cas, les cartes de tarots provoquent la voyance, provoquent un jaillissement de voyance et un effet boule de neige, plus je vais être dedans et plus je vais avoir de perception.

Pour moi, ma conception perso et elle n’engage que moi c’est en associant la médiumnité et la voyance avec un bon support qu’on peut offrir le meilleur à son consultant. C’est donc le choix que j’ai fait mais je respecte tout à fait le choix de ceux qui travaillent autrement.

Il faut arrêter de croire que la voyance par les tarots n’est qu’une simple lecture et interprétation du sens des cartes. Je suis vraiment désolée de voir à quel point cette croyance est encore extrêmement répandue. Pour preuve de ça, perso en travaillant sur des plateformes de voyance à la minute j’ai déjà eu des personnes qui m’ont appelé pour me dire : « Voilà je viens de me tirer les cartes pour moi-même et je n’arrive pas à interpréter mon tirage, je ne suis pas bien sûr, du coup je voudrais que vous me confirmiez mon interprétation. » Déjà ce genre de question vous montre bien qu’il ne suffit pas d’avoir un livre sur les tarots pour s’improviser voyant… Sinon nous n’aurions jamais ce type de demande et même nous n’aurions jamais de consultant puisque chacun ferait le travail pour lui-même.

Mais en plus, perso je refuse de faire ce genre de choses ! Si on me demande ça, je demande à la personne : « Précisez-moi ce que vous voulez ? Voulez vous que je vous fasse une voyance sur votre question ? Et dans ce cas permettez moi de ne pas utiliser votre tirage mais de le faire à ma façon car c’est ainsi que je travaille et ainsi que mon intuition se déclenche. Ou bien voulez vous en quelque sorte un mini cours d’interprétation de tarots ? Ce que je peux faire aussi si vous le souhaitez mais si je vous aide à interpréter un tirage que VOUS avez fait, alors je me bornerai à vous donner le sens traditionnel des cartes et différentes interprétations possibles.

L’objet

On disait que c’est l’objet qui discrédite parfois la voyance sur support. La voyance pure serait la voyance sans objet. On l’a vu, ce n’est pas ce que dit le dictionnaire : la voyance c’est percevoir avec des sens spirituels qui ne sont pas les sens physiques des éléments que ne peuvent pas percevoir nos sens physiques.

Sinon que dire alors de la voyance sur photo ??? de la psychométrie qui utilise un objet qu’on touche ? Vous avez tous dû voir un voyant à l’œuvre, avec un cailloux entre les mains, dont il ignore la provenance, vous faire part de tout ce que ce cailloux fait résonner en lui et après découvrir avec étonnement qu’il s’agissait d’un fragment dur mur de Berlin par exemple et vous voyez alors que les ressentis du voyant correspondaient bien au contexte…

Voyance sur photos
Voyance sur photos

Peut-on vraiment dire que la voyance à partir d’un objet palpé n’est pas de la voyance parce qu’il y a un objet ? Alors que la psychométrie est l’exercice de voyance le plus difficile qui existe et qui soit !

Soyons sérieux !

L’objet ou le support n’ont rien à voir avec la voyance. On est voyant et médium ou on ne l’est pas. Si on l’est on fera de la voyance, d’une manière ou d’une autre, avec une méthode ou une autre et on aura des résultats.

LA VOYANCE PURE N’EXISTE PAS. Je le redis, au risque de fâcher certains ou de déplaire à d’autres, ça n’existe pas, c’est un mythe.

Aucune façon de travailler n’est meilleure qu’une autre dans l’absolu.

C’est vrai que parfois à entendre certains parler, on se croirait un peu dans un sketch des Inconnus, pour ceux qui se souviennent des inconnus, sinon si vous êtes trop jeunes pour les connaitre ou si vous avez oublié, faites une recherche sur Google et allez voir ou revoir « Les Chasseurs » des Inconnus.

Bon ou mauvais chasseur
Bon ou mauvais chasseur ?

Il y avait les bons chasseurs et les mauvais chasseurs… Et à entendre certains il y aurait les bons voyants et les mauvais voyants, c’est exactement la même chose ! C’est humain de penser détenir la vérité absolue et de penser que ce qu’on fait c’est ce qu’il y a de mieux. Mais tout ça ce sont de simples querelles d’école voilà rien de plus, il y a différentes écoles, différentes façons de travailler et il n’y en a pas une qui soit meilleure que l’autre ou supérieure à l’autre. Il n’y a pas de jugements de valeur à avoir.

La meilleure façon de faire de la voyance pour un professionnel est celle qui lui réussit le mieux et lui permet d’avoir les meilleurs résultats à offrir à ses consultants et ça, lui seul le sait. Il a fait ses recherches, il a testé, exploré, il sait ce qui lui convient et croyez bien que lorsque vous allez voir un pro ou que vous lui téléphonez, la méthode qu’il va utiliser pour vous sera celle qu’il maitrise le mieux lui et qui lui permet à lui d’avoir les meilleurs résultats !

Cette méthode le voyant l’adapte aussi aux circonstances. Ce n’est pas la même chose de faire des expériences entre amis le vendredi soir comme j’ai pu le faire, alors qu’on a toute la soirée, alors qu’on est en petit comités d’amis bienveillants, sans jugements, à l’esprit ouvert et qu’ il n’y pas de limite de temps, pas d’enjeu financier ni de gravité ou urgence dans la question à traiter ou à l’extrême totalement opposée, consulter sur une plateforme à la minute très chère avec une personne ultra stressée parce quelle regarde les minutes défiler et vous demande avant tout d’aller le plus vite possible. Et entre ces deux extrêmes la consultation privée au forfait, hors plateforme, plus tranquille, mais où vous n’avez pas non plus toute la journée. Ou bien si vous faites des prestations en public, sur une scène collective, dans un restaurant bruyant etc…

Ainsi le même voyant peut utiliser une certaine façon de travailler dans un certain contexte et une autre dans un tout autre contexte.

De même, la voyance sans aucun support est très difficile à pratiquer lorsque vous voulez explorer un sujet très complexe comme les questions politiques par exemple. Là utiliser un jeu de tarot est un réel plus !

CONCLUSION

En résumé moi je dirais cessez de vous poser des questions à propos du support utilisé ou pas, de la méthode employée par le voyant et juste laissez le faire !

Vous n’avez qu’une seule question à vous poser et cette question là c’est après coup que vous allez vous la poser : dans un premier temps, cette consultation m’a telle aidé ? le voyant x ou Y m’a-t-il aidé ou pas ? Et plus tard vous vous demanderez : les prédictions faites se sont-elles réalisées ou pas ?

N’est ce pas ça qui compte vraiment les amis ???? N’est-ce pas ce que vous voulez vraiment ?

Perso quand on me concocte un bon petit plat et que je me régale, je ne vais pas chercher à savoir dans quel genre de gamelle ou casserole cela a cuit… Je vais juste me régaler, féliciter la cuisinière et retourner manger chez elle/lui et le laisser gérer la cuisine à sa façon. Car le résultat est là et que je sais que c’est bon.

Si vous allez voir un médium qui se présente comme tel, vous partez pour une aventure qui demande, par définition foi et confiance et ouverture d’esprit, au moins le temps d’une consultation. Jouez le jeu ! Sinon vous n’allez pas voir un médium, vous savez que vous êtes sur terrain trouble, celui du paranormal, celui de l’ésotérisme, du 6ème sens, il faut être ouvert à ça et si vous l’êtes alors ouvrez-vous complètement, encore une fois au moins le temps de la consultation. Jouez le jeu.

Sinon, si vous n’êtes pas ouvert, allez voir un autre type de professionnel, un statisticien, un mathématicien, un psychologue, que sais-je…

Mais si vous choisissez de consulter un médium, alors faites confiance à votre médium et laissez-le faire son travail à sa façon car il sait ce qu’il fait, il a expérimenté, testé etc.

De même, quand vous allez voir un chirurgien, vous ne lui demandez pas quel bistouri il va utiliser, quel type de suture il va mettre ou à l’anesthésiste quel produit ou cocktail il va vous donner pour vous endormir. Je ne dis pas que vous devez accorder votre confiance à n’importe qui : renseignez-vous avant, prenez le temps de choisir votre voyant, on fait ça pour n’importe quel métier, mais une fois que vous avez fait votre choix, laissez-le faire. Vous faites confiance, vous y allez.

Tous les chirurgiens ne procèdent pas exactement de la même manière, même pour le même type d’opération, pour le même but à atteindre, il y a  des techniques différentes, plusieurs différentes, reconnues, utilisées, valables et chacun choisit celle qui lui convient à lui, pour les voyants c’est pareil.

La voyance en plus ce n’est pas de la chirurgie : vous entrez dans le monde des perceptions extra sensorielles, du 6ème sens, de l’ésotérisme qui ne sera jamais aussi certain et assuré que ne l’est la sienne. Cela vous en tenez compte ! vous le savez, vous allez à la voyance avec une certaine ouverture d’esprit, la voyance je le répète est une aventure, une expérimentation.

Si vous acceptez le principe de cette aventure, de tenter l’expérience de la voyance, alors faites le jusqu’au bout, allez au bout de votre décision et faites confiance au professionnel que vous avez choisi !

Ne vous inquiétez pas de la méthode qu’il utilise. Vivez ce moment et voyez plus tard ce que ça vous a apporté de bon ou pas.

Après vous reviendrez chez le même ou pas, ou vous en expérimenterez d’autres.

Mais faites-le toujours avec un état de lâcher prise d’ouverture d’esprit et d’attente curieuse et bienveillante. C’est très important car bien souvent, nous les voyants qui sommes très sensibles et empathiques, nous sentons quand un consultant est très méfiant et se ferme complètement par peur de donner des informations sans s’en rendre compte. Et là pour le coup, si vous vous fermez comme une huitre ça ne fonctionnera pas. Ne livrez pas vos informations d’emblée bien sûr mais à l’intérieur de vous, en silence, ouvrez grand les portes de votre esprit. Pour que le voyant puisse lire en vous et capter votre situation et votre avenir, vous devez implicitement lui en donner l’autorisation. Si vous vous fermez par méfiance et restez totalement mutique ça revient à lui refuser cette autorisation et alors nous ne pouvons rien faire pour vous.

Vous pouvez parler du temps qu’il fait aujourd’hui, parler de notre accent ou de n’importe quoi d’autre, la petite conversation mais ouvrez-vous, ouvrez grand votre cœur et sans livrer d’informations concrètes, vous devez penser « J’ouvre mon esprit en grand en toute confiance à Untel pour qu’il me fasse une belle consultation de voyance »

Croyez-moi ça change tout !

Et surtout ne dramatisez pas les prédictions qui vous sont faites, bonnes ou mauvaises. Si elles sont OK, ne relâchez pas vos efforts pour autant et si elles sont négatives, ne désespérez pas car n’oubliez pas que rien n’est gravé dans le marbre : libre arbitre j’ai déjà fait une vidéo sur ma chaine YouTube allez la voir :

J’espère avoir pu vous éclairer aujourd’hui sur cette question de la voyance dite pure ou voyance avec ou sans support à distinguer aussi de la simple lecture technique afin que désormais vous sachiez faire un peu mieux le tri entre les différentes offres qui vous sont proposées et choisir celle qui correspond à votre envie et à votre besoin du moment.

Si vous avez appris quelque chose, si vous avez aimé cet article, mettez un pouce bleu en dessous, SVP ça m’encouragera à traiter d’autres thèmes pour vous sur les sujets qui vous intéressent.

N’hésitez pas à commenter sous l’article, à réagir à ce qui a été dit aujourd’hui ou à m’indiquer les thèmes que vous aimeriez me voir traiter.

Je vous souhaite de magnifiques voyages, de magnifiques expériences avec la voyance et une belle exploration de ce monde fascinant.

A très bientôt

Véronique

Voyante – Médium – Tarologue

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.