Le libre arbitre et la voyance

Le libre arbitre et la voyance sont-ils compatibles ?

La voyance, complaisante ou pas ? 

Libre arbitre et voyance
Le libre arbitre nous permet de choisir notre chemin

En consultation de voyance, faire une prédiction agréable, est toujours un bonheur partagé. Nous adorons voir et annoncer au consultant que ce qu’il espère va arriver. Quel plaisir d’étaler sous nos yeux un tirage magnifique ou de recevoir un flash positif et de ressentir le bonheur qui arrive pour l’autre ! En tant que professionnels nous aimons tous voir notre consultant rassuré et heureux.

Pour autant, il ne faut pas tomber dans la dérive du tout positif mais conserver une parfaite éthique et honnêteté envers la personne qui consulte et, en aucun cas mentir et annoncer un avenir qui chante lorsque l’on sent que la personne est sur le mauvais chemin. Il n’y aucune raison de ne pas le faire car pour ma part, je suis convaincue que la voyance et le libre arbitre sont parfaitement compatibles.

Faut-il tout dire ?

Que se passe-t-il alors lorsque la prédiction est plutôt négative, désagréable ou contraire aux espoirs du consultant ?

J’aurais tendance à répondre : ça dépend ! Cela dépend déjà de votre voyant. Nous n’avons pas tous la même façon de travailler. L’éthique ce n’est pas forcément s’obliger à tout dire mais s’obliger à être totalement transparent sur ce que l’on ne dit pas et dont on fait une règle d’éthique. Le meilleur exemple de cela est la question de la santé ou des décès : nous sommes nombreux à refuser de répondre sur ce type de sujet.

Obtenir un RDV avec Véronique

Les prédictions négatives

La médecine et le fait de poser un diagnostic reste la prérogative absolue du médecin et même s’il parait exagéré de vouloir rapprocher l’intuition et les ressentis d’un clairvoyant avec le diagnostic technique et scientifique du médecin, nous ne sommes pas autorisés à le faire. Je ne fais pas exception.

Alors en dehors de ces thématiques particulières de la médecine et des décès, que la plupart des voyants refusent d’aborder, comment gérer les mauvaises nouvelles ? 

La tentation de la complaisance

Côté consultant, tout comme du côté voyant, toutes sortes de personnes et de réactions existent mais il faut bien avouer qu’il est rare qu’une personne apprécie l’annonce d’événements négatifs. Cela peut aller de la douleur silencieuse, de l’interruption de la communication avec le voyant ou même de la consultation, jusqu’à la rancœur personnelle envers le messager qui a su dire les choses en toute honnêteté. 

Ce dialogue est différent aussi, selon que la consultation a lieu via une plateforme de voyance tarifée à la minute ou en direct avec le voyant. Sur les plateformes minutées, les conditions de consultation sont très défavorables et la manière dont s’effectuent les consultation a un impact négatif à de multiples niveaux, mais nous reviendrons là dessus à une autre occasion.

Ce qui compte c’est de pouvoir dialoguer tranquillement avec le professionnel sans être coupé brutalement parce que le temps est écoulé et que vous puissiez prendre le temps d’écouter ce qu’il a à vous dire sans être plein de stress, les yeux rivés au compteur qui tourne et inquiet de ce que cela va vous coûter.

La voyance exige un climat de sérénité, de paix et de tranquillité, aussi bien pour le consultant que pour le voyant, climat que ne favorise pas les grandes plateformes de voyance par exemple avec leur système de règlement “au compteur”. La tentation est grande pour le voyant, presque bénévole il faut le savoir (ce que vous réglez n’est pas pour lui), des plateformes de voyance, pour éviter l’agressivité d’un client angoissé par le compteur ou pour ne pas se faire raccrocher au nez grossièrement, de pratiquer la complaisance…

Alors selon le mode de consultation que vous aurez choisi, plateforme à la minute ou forfait avec un voyant indépendant qui ne vous raccrochera jamais au nez après une annonce importante, même si vous avez dépassé votre temps, les choses pourront être très différentes.

Obtenir un RDV avec Véronique

Qu’est-ce que cela change pour vous ?

Eh bien cela change tout. Un voyant disponible qui prend le temps de vous répondre et de vous expliquer comment les choses fonctionnent et que vous pouvez écouter, libéré de toute contrainte de temps travaillera mieux. Il prendra le temps de vous parler de la question du libre arbitre et de la voyance.

Déjà il est bon de prendre le temps de comprendre comment et pourquoi un événement négatif, comme une rupture affective ou un licenciement vous guettent. Votre voyant est en mesure de capter les raisons qui vont vous conduire à ce résultat, il peut vous les expliquer, il peut favoriser des prises de conscience.

Il peut aussi et surtout vous rassurer, vous rappeler que le libre arbitre est une réalité et vous offrir un véritable accompagnement pour vous aider à modifier la route que vous êtes en train de suivre et qui vous mènera, si vous n’en déviez pas, à la réalisation de cette prédiction négative. Car oui, il est possible dans de très nombreux cas, d’échapper à un avenir qui nous déplaît. Même lorsque celui-ci est perçu en consultation de voyance, le libre arbitre reste possible.

Notre Destin est-il gravé dans le marbre ? Le libre arbitre existe-t-il ?

Indiscutablement non. Notre avenir est déjà tout écrit… oui, et pourtant… il est possible de le changer ! Le libre arbitre existe même si nos chemins de vies existent déjà en détail. Sujet brûlant et complexe n’est-ce pas, qui ne cesse d’interpeller les consultants et des les laisser en proie au doute.

Tous les jours je parle à  des personnes déstabilisées par ce concept. Elles croient en la voyance, bien souvent elles en ont eu des preuves personnelles mais elles ne comprennent toujours pas réellement comme ça marche et surtout l’existence du libre arbitre leur paraît aller en opposition avec la notion de prédiction.

Obtenir un RDV avec Véronique

J’ai connu ces doutes et ces questionnements moi aussi, lorsque j’étais une toute jeune adulte et que je faisais mes premières voyances. Il est normal de se demander si ce que la voyance annonce va forcément se produire et s’il n’y a pas d’obligation, alors est-ce encore de la voyance, à quoi ça sert de consulter dans ce cas et surtout pour le consultant : “est-ce que je ne paye pas pour rien puisqu’on me dit que je peux changer mon avenir ?” Qu’en est-il alors de ce fameux libre arbitre ?

Demander une consultation de voyance ou acheter des pommes ?

Il y a souvent cette comparaison qui est faite de l’achat d’une consultation de voyance avec un autre produit. Si j’achète des pommes, j’ai des pommes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, j’ai la sensation d’avoir reçu ce que j’ai payé. Si j’achète un livre, j’ai un livre et je ne me sens pas floué même si le livre me déplaît et que j’en abandonne la lecture à mi chemin.

Si je vais au cinéma, je vais visionner un film du début jusqu’à la fin et qu’il me plaise ou non, je ne vais pas demander le remboursement du billet car j’ai anticipé la possibilité que ce divertissement me déçoive. C’est ainsi, c’est normal.

Certaines personnes vont consulter un voyant comme elles vont acheter une pomme. Elles pensent acheter la révélation de leur avenir. Elles veulent savoir ce qui va leur arriver demain. Pour elles, elles payent pour ça et pas pour autre chose. Elles veulent des prédictions précises, souvent détaillées et totalement sûres. C’est leur pomme !

L’existence même du libre arbitre s’oppose à la notion de certitude en voyance

Pour ces personnes qui veulent des certitudes, si le voyant leur parle du libre arbitre, elles sont contrariées et se sentent flouées car pour elles, si donc l’avenir peut être changé, si c’est ce qu’on leur dit, si les événements annoncés par le voyant, pourraient ne pas arriver,  alors la voyance n’a pas de raison d’exister.

Lorsque vous évoquez le libre arbitre devant de telles personnes, elles vont vous répondre sèchement qu’elles vous payent pour savoir ce qui va se passer à coup sûr ! C’est un peu comme exiger d’avoir l’assurance que le film vous plaira au cinéma ou le plat au restaurant et c’est d’autant plus aléatoire que le même film, le même plat, pourra vous plaire un jour de bonne humeur et disposition et vous contrarier un jour de fatigue et d’énervement, ou de rhume… Le libre arbitre ici serait de changer votre humeur ou de soigner votre rhume avant d’aller dans un restaurant gastronomique après avoir retrouvé vos sens.

La voyance n’a rien à prouver, son existence ancienne même parle pour elle

Certaines personnes veulent des certitudes mais la voyance, par définition, n’en donnera jamais ! Sauf après coup bien sûr. Ni aucune discipline ésotérique ou alternative. Et pourtant elles ont fait leurs preuves, elles existent toujours et ne sont pas prêtes de disparaître ce qui en valide tout de même l’utilité. Elles n’en restent pas moins classées dans le domaine des croyances.

La voyance est aussi ancienne que l’humanité et a toujours été très populaire. Curieusement, elle l’est encore plus dans notre époque moderne contemporaine et les évolutions de la science, pourtant prodigieuses, ne  provoquent aucune désaffection de la discipline, tout au contraire. Aujourd’hui, la tendance est même à vouloir rapprocher et concilier les deux. Le libre arbitre c’est aussi le choix de s’ouvrir ou pas à l’intuition, la nôtre ou celle d’autrui.

Obtenir un RDV avec Véronique

Le drame du refus du libre arbitre 

Il est bien triste de ne pas croire au libre arbitre, même si les personnes concernées souvent affirment le contraire. Paradoxalement nous vivons dans une société qui prône la liberté d’intervention sur nos vies, il n’est pas bien vu de se reconnaître fataliste, alors on dit “Le libre arbitre, j’y crois“. Ce n’est pourtant pas le cas de tout le monde hélas.

Exiger la révélation de l’avenir sans aucune porte de sortie ni échappatoire c’est croire à la prédestination totale et absolue. C’est penser que le destin de chacun est écrit quelque part dans le moindre détail, y compris le plus anodin et penser que nous n’avons pas la moindre prise sur cet avenir. C’est croire que nous sommes totalement impuissants.

La vie comme un film déjà tourné ?

Certains voient l’avenir comme un film dans lequel elles ont un rôle prédéfini, écrit lui aussi, un film qui passe petit à petit mais qui a déjà été tourné il y a longtemps et qui est déjà tout enregistré sur la bande (ou le DVD !). La suite, la fin, tout ça existe déjà même si elles n’en ont pas la connaissance. De leur point de vue ce qui est sur le DVD est ce qui va se jouer à l’écran, il ne peut pas en être autrement.

Pour eux les voyants sont des êtres qui peuvent voir la suite du film, et juste la raconter. Ils payent pour ça. Ces personnes se voient comme des marionnettes impuissantes, tout juste programmées et conditionnées pour vivre et subir ce qui a été décidé un jour, bien avant, par un Dieu ou une autre puissance… Que c’est désespérant et déprimant ! Comment recevoir et accepter une prédiction négative lorsque l’on voit les choses ainsi ?

Heureusement en consultation de voyance, nous avons une majorité de personnes qui ont compris que le libre arbitre n’était pas une vaine promesse mais bien une réalité merveilleuse.

La voyance et le libre arbitre, un cadeau spirituel et divin

La voyance serait inutile en effet et même carrément dangereuse si nous ne disposions pas du libre arbitre. Je n’ai pas peur de le dire : nous sommes libres !

D’un point de vue purement spirituel, je crois profondément que la voyance est un cadeau divin qui nous a été donné pour nous aider à mieux vivre, à nous accompagner dans nos joies et nos peines et à nous aider à prendre le meilleur chemin et les meilleures décisions pour nous.

La voyance est une guidance de vie. Elle n’est absolument pas une condamnation. La voyance est toujours quelque chose de positif et de profitable pour le consultant car que nous lui annoncions du bon ou du mauvais, dans l’un et l’autre cas, nous l’éclairons et lui donnons les moyens, par cette lucidité que nous avons sur sa vie et sa situation et que nous lui transmettons, de réfléchir et de prendre du recul, voire d’agir autrement ou de changer carrément de direction et d’user de ce fameux libre arbitre s’il apprend qu’il fonce droit dans le mur.

N’est-ce pas merveilleux d’être prévenu et de se reprendre en main, de changer de comportements ou de faire de nouveaux choix pour éviter le pire ? C’est à ça que sert la voyance !

Il existe des événements “karmiques” inévitables

Certains événements sont néanmoins inévitables, c’est vrai. Nous sommes venus sur terre pour vivre certaines expériences de vie majeures, bonnes ou mauvaises, destinées à faire évoluer notre âme. Nous devons faire tel mariage, avoir tels enfants, vivre certains deuils, parfois l’épreuve d’une maladie grave ou d’un handicap. Ce sont des événements “karmiques”. Nous avons choisi de les vivre avant notre incarnation, car ils correspondaient à nos besoins d’évolution spirituelle.

Ces événements là, nous ne pourrons pas les changer, notre libre arbitre ne pourra plus intervenir sur eux car en fait il a déjà opéré, avant notre incarnation ! Nous n’en avons simplement pas gardé le souvenir. Je suis aussi hypnothérapeute, je pratique l’hypnose spirituelle en cabinet : cette discipline, souvent complémentaire, permet de vérifier que notre naissance n’est pas une jeu de roulette et de hasard, ce n’est pas le Loto. Il n’y a pas des chanceux et des malchanceux et des moyennement lotis à la naissance. Le hasard n’existe pas.

Nous avons vécu bien des vies avant celle-ci et nous en vivrons encore avant de nous libérer du cycle des incarnations. C’est pourquoi certains événements et épreuves sont prévus pour nous avant même d’arriver dans nos corps et ceux-là nous les vivrons de toute façon. Nous avons accepté cette idée.

Totalement libres

Cependant, en dehors de ces grands événements majeurs de la vie et de ce qui nous est donné à la naissance (bonne santé ou pas, corps valide ou pas, malade ou pas, naissance dans une famille riche ou pauvre, les gènes que l’on récupère, l’hérédité…), nous sommes totalement libres. J’insiste : TOTALEMENT LIBRES.

Libres mais aveugles

Alors pourquoi la voyance ? Quel intérêt ? Eh bien, vous êtes libres d’aller à droite ou à gauche en effet, mais vous avez un bandeau sur les yeux. La plupart du temps, à moins d’être voyant vous-même et d’avoir exercé cette capacité au fil du temps, vous ne percevez pas ce qui arrive. Faute de ça, vous ne pourrez pas voir ou vous mèneront chaque direction et quels événements vous attendent sur le chemin de droite ou de gauche.

Le voyant peut se projeter pour vous et vous révéler ce qui vous attend. Il peut vous donner des détails très précis et troublants et pourtant, si vous ne souhaitez pas aller dans cette direction, vous pourrez dans la grande majorité des cas freiner et changer de cap.

Que fait le voyant au juste ?

Le voyant capte votre passé et votre présent puis il se projette sur votre avenir. Mais pas n’importe quel avenir ! Il se projette sur votre avenir dans six mois ou un an (selon votre demande) mais il fait cette lecture à l’instant T, au présent.

Il voit votre avenir aujourd’hui si rien ne change pour vous, si vous continuez sur la voie qui est la vôtre aujourd’hui. Si vous ne changez rien à vos habitudes et à votre vie, les prédictions annoncées se réaliseront, souvent avec précision.

Cela arrive souvent aux personnes qui consultent “par curiosité” ou “pour voir“. Faute d’être vraiment convaincues elles oublient les prédictions qu’on leur a faites sitôt la consultation terminée et n’en tiendront aucunement compte par la suite. Et puis trois mois après, on les voit revenir, sidérées car elles ont vécu exactement ce qui leur avait été annoncé et qu’elles avaient mis de côté et oublié. Quand les événements se produisent la mémoire de la consultation passée revient et elles se disent “Zut alors, tout est arrivé !

“Se bouger” pour faire bouger et changer notre Destin

En revanche, le consultant qui connaît bien le phénomène de voyance et a compris son fonctionnement sait que son avenir peut bouger et changer car il tient compte des annonces qui lui sont faites et agit en conséquence : il change délibérément son Destin et son avenir, en fonction de ce qu’on lui a dit et cela dans le but de l’améliorer et de mieux atteindre ses objectifs. Il bouge et parce qu’il bouge et “se bouge” alors son Destin change.

Ces personnes là font des bilans réguliers afin d’évaluer où elles en sont. La voyance les aide à acquérir une liberté qu’elles ne pourraient pas obtenir sans elle car un aveugle peut difficilement voir dans quelle direction aller pour obtenir ce qu’il veut.

Obtenir un RDV avec Véronique

Le voyant est le guide, le consultant est le héros de l’histoire

Si l’on reprend la métaphore de l’aveugle qui veut atteindre un objectif sans savoir dans quelle direction il doit diriger ses pas pour y parvenir, alors le voyant devient littéralement celui qui peut voir ce que le consultant ne voit pas et peut alors devenir un guide.

Un guide ne décide rien à la place de la personne qu’il conduit et il ne l’influence pas non plus. Le consultant est et demeure le héros, celui qui décide et celui qui agit.

Le guide révèle ce qu’il voit, par exemple : “à droite le chemin est très mauvais, il y a plein de pierres et d’ornières et des ronces aussi mais au bout du chemin, il y a ce que vous me dites désirer (le voyant ne porte aucun jugement sur l’objectif désiré du consultant, ce n’est pas son rôle), à gauche le chemin est plat et dégagé, il est facile à pratiquer mais il mène à autre chose, à ce que vous ne voulez pas. A droite il y a ceci, à gauche il y a cela, voilà ce qui va arriver si vous allez à droite, à gauche… A vous de décider maintenant, le choix vous appartient (libre arbitre) et si vous le désirez je peux rester près de vous et continuer à vous guider pendant votre progression.” Voilà ce que fait le voyant, quand on fait appel à lui.

Ne pas craindre la prédiction négative

Par conséquent la prédiction négative ne doit pas vous faire peur ou vous accabler. Rien n’est jamais perdu. Même si un événement annoncé est de type karmique et se produira de toute façon, vous avez et aurez toujours votre libre arbitre, vous gardez le pouvoir et la liberté de gérer cet événement et de le traiter à votre façon et selon vos choix.

Votre voyant peut vous aider à obtenir l’éclairage nécessaire pour ça. Si vous devez traverser une épreuve karmique, elle arrivera, de toute façon. Il faut accepter qu’on ne peut pas contrôler ce qui vient de l’extérieur de soi. En revanche il est possible de se contrôler soi-même, de pratiquer le lâcher prise et de voir les choses sous un autre angle pour continuer d’avancer sur une voie d’espoir, même quand tout va mal. C’est là que le voyant peut vous aider si vous avez besoin d’appui et de soutien.

Votre objectif : le bonheur

Votre objectif sur cette terre est d’être heureux et épanoui, ça passe parfois par des épreuves et des événements non désirés, comme une rupture sentimentale non souhaitée et imposée par l’autre, qu’il va donc falloir accepter, mais n’oubliez pas que le hasard n’existe pas. Soyez positifs et conscients et bien persuadés que rien de ce qui vous arrive ne peut vous empêcher de vivre heureux.

Le bonheur est en vous et là, à l’intérieur de vous, il est bien à l’abri. Dans ce refuge là personne ne pourra jamais vous le retirer. Il est possible de tout vous prendre dans la vie, vraiment tout, mais pas ça, pas cette capacité à vivre bien et serein que vous portez en vous.

La voyance est un outil pour vous aider quand vous en avez besoin

Quoiqu’il arrive, ne vous découragez jamais. Considérez la voyance comme un outil précieux, non obligatoire mais disponible en cas de besoin, qui vous aidera toujours à gérer votre vie au mieux en fonction des circonstances, heureuses ou malheureuses.

Les chemins existent déjà et ils sont ce qu’ils sont mais nous pouvons choisir lequel emprunter

Il n’y a pas un seul avenir mais plusieurs avenirs et tous sont déjà écrits !

La vie est comme une randonnée dans un paysage inconnu

Pour reprendre la métaphore de M. Philippe Guillemant (La Route du Temps – Ed. Le Temps Présent ; Le pic de l’esprit : Une randonnée initiatique dans le territoire de la pensée – Ed. Guy Trédaniel), c’est un peu comme faire une promenade sur un site de randonnée que vous ne connaissez pas.

Il y a plusieurs chemins possibles devant vous.

Nous sommes des randonneurs sur le sentier de la vie. Votre destin peut être comparé à ce qui se passe lorsque vous faites une randonnée dans la nature et que à un moment donné, vous êtes perdu.
Le libre arbitre c'est choisir son chemin
Le libre arbitre c’est choisir son chemin
Vous êtes sur un sentier précis et vous le suivez, mais vous ne connaissez pas ce sentier, vous ne l’avez jamais parcouru, vous ignorez où il conduit et quelles sont les surprises que vous rencontrerez en chemin. Vous ignorez aussi si le temps ne va pas tourner et changer ou si vous vous n’allez pas vous fouler une cheville sur un petit éboulis.

Le voyant est votre éclaireur

Le voyant(e) lui peut voir cela pour vous et il va vous éclairer sur ce qui vous attend si vous continuez à suivre ce sentier : Vous allez, par exemple, arriver à tel endroit, en chemin, vous allez tomber sur un joli paysage puis un abri de pierre, et puis un bosquet où vous pourrez vous asseoir et vous reposer mais aussi peut-être qu’il sera moins agréable.

Imaginez que vous puissiez savoir à l’avance que votre sentier vous mène droit à une destination qui ne vous convient pas du tout, ou alors vous allez rencontrer un passage difficile, il vous faudra passer sur une corniche étroite, vous aurez besoin de vous encorder, or vous, vous avez le vertige. Si vous êtes averti(e) (par le voyant) qu’allez-vous faire ? Vous allez tout simplement chercher à passer par un autre endroit. Vous allez tout faire pour rejoindre un autre sentier.

Les sentiers existent déjà

Les sentiers existent déjà, ils ne changent pas devant vos pieds. Les sentiers existent même quand vous n’avancez pas, la route parcourue existe toujours derrière vous et celle à venir existe déjà devant vous.
C’est parce que ces sentiers existent déjà que le voyant peut vous faire des prédictions très précises et vous dire ce que vous allez vivre vous personnellement sur ce chemin là si vous lui suivez jusqu’au bout, qui vous allez rencontrer sur le chemin que vous avez sélectionné, ce que vous allez vivre sur ce sentier, celui sur lequel vous êtes en train de progresser.

C’est pour cette même raison et parce que les chemins sont multiples que vous avez toujours ce libre arbitre qui est là pour vous et vous donne la possibilité de dévier, de changer de route, couper à travers les collines, rebrousser chemin, prendre à droite alors que vous aviez pensé prendre à gauche… Vous êtes libres.

Le libre arbitre existe mais il demande un effort de mise en oeuvre

Il est toujours plus facile de suivre le mouvement, de rester passif, d’avancer sur un chemin qui semble plat et confortable, bien balisé, agréable et de continuer sur la route que l’on a choisi au départ. Le chemin le plus facile ne conduit pas toujours à nos objectifs de vie.

Obtenir un RDV avec Véronique

Couper à travers les buissons et les cailloux

Parfois il faut avoir le courage de couper à travers les buissons épineux et dans les éboulis pour rejoindre un autre chemin, plus propice pour nous conduire là où nous voulons aller. Nous ne le faisons même si parfois nous savons au fond de nous que ce chemin ne nous mènera nulle part ou même à notre perte. Mais nous continuons car nous ne savons pas où aller, quelle direction prendre. C’est là que le voyant peut aider.

Cherchez dans la vraie lumière

Vous connaissez sans doute la parabole de l’homme qui cherchait ses clés perdues sous un lampadaire. Non ? La voici :
“un homme cherchait laborieusement ses clés sous la lumière d’un lampadaire. Un passant le voit et décide de lui donner un coup de main. Au bout d’un certain temps de recherche infructueuse, convaincue qu’elles ne sont pas là, le passant demande à l’homme : “Vous êtes sûr que vos clés sont ici ?” et l’autre répond “Non pas du tout mais, c’est le seul endroit où il y a de la lumière, partout ailleurs il fait noir, c’est difficile de chercher dans le noir sans certitude.”

Ne faites pas comme cet homme. Ne cherchez pas dans la lumière artificielle des réverbères ce qui se trouve ailleurs. La lumière est en vous, comme cet homme, acceptez l’aide que l’on vous offre si c’est difficile mais cherchez au bon endroit !

Soyez Ermite sage plutôt que Mat fou

La consultation de voyance vous aidera à vous diriger comme le sage Ermite du Tarot de Marseille, plutôt que comme le Mat, le Fou. Le Fou avance d’un pas décidé, il fonce et rien ne peut le retenir, il est pressé, il veut tout rapidement et ne réfléchit pas beaucoup, son esprit est perturbé, c’est un fou, il n’a pas accès à la clarté. Il n’écoute rien ni personne et la spiritualité n’est pas son fort. Il ne sait pas où il a mais il y va avec vivacité !
Le chemin de l’ermite
Le sage ermite lui progresse très lentement mais il réfléchit. Il regarde vers son passé pour en tirer de fructueuses leçons qui lui seront profitables lors de la poursuite de sa route. L’ermite avance patiemment en tenant devant lui la lanterne, la lumière, symbole de connaissance. Cette connaissance qu’il recherche et étudie. User de son libre arbitre, après une consultation de voyance, c’est agir en sage responsable.

L’ermite n’emprunte pas une route au hasard et s’il lui faut faire demi tour ou changer de chemin, il le fait. Car nous avons de multiples vies pour apprendre et l’apprentissage, l’évolution sont nos raisons d’être. Comme dans la fable du lièvre et de la tortue, l’ermite pense que rien ne sert de courir, il faut partir à point.

    

Je vous souhaite de beaux voyages dans cette vie-ci et les suivantes et je reste à votre disposition.

Véronique – Voyante,  médium

 
Obtenir un RDV avec Véronique

Cliquez ICI pour en savoir plus sur les vies antérieures, nos choix d’incarnation et l’hypnose spirituelle.
Cliquez ICI pour en savoir plus sur la consultation de voyance avec Véronique
 
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.